Quels sont les bienfaits de l’huile essentielle d’encens ?

Vous aimez cet article, partagez

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Sommaire

Quiconque connaît les huiles essentielles et leurs bienfaits sait probablement que la lavande vraie favorise la relaxation ou encore que le tea tree désinfecte.

Mais en savez-vous autant sur les bienfaits de l’encens ?

La seule mention de cette gomme-résine rappelle immédiatement l’histoire biblique des Rois Mages et de leurs dons d’or, d’encens et de myrrhe à l’Enfant Jésus.

Mais pourquoi cette substance aromatique était-elle surévaluée, voire supérieure, à la valeur de l’or dans les temps anciens ?

De plus est-elle vraiment une huile essentielle si opportune que cela de nos jours ?

Aujourd’hui Mister Naturo vous dit tout ce qu’il y a à savoir à  son sujet et même plus !

Qu'est-ce que l'encens ?

Ce puissant remède provient de l’arbre Boswellia originaire de la péninsule arabique du sud, de l’Afrique du Nord-Est et de certaines parties de l’Inde.

Longtemps prisé pour son arôme boisé fortement épicé lorsqu’il est brûlé ou extrait, l’encens brut est toujours récolté comme il y a des milliers d’années.

Il existe différentes variétés d’arbres Boswellia, mais la plupart des résines (et les huiles qui en proviennent) appartiennent à l’espèce Boswellia carterii (également appelée Boswellia sacra) trouvée au Yémen et dans les environs.

D’autres variétés incluent Boswellia frereana  (Somalie) et Boswellia serrata (Inde).

Comment l'encens est récolté ?

Les arbres Boswellia sont petits, broussailleux et ont la capacité de bien pousser dans les zones sèches et rocheuses.

Pour récolter, les agriculteurs coupent stratégiquement l’écorce en lignes horizontales légères. 

Une sève laiteuse suinte sous la forme de petites «larmes» ou gouttelettes. 

Cela ne peut être fait que deux ou trois fois par an sans endommager l’arbre. 

Après quelques années, l’arbre doit bénéficier d’une période de repos pour se régénérer.

Une fois que les gouttelettes de sève ont séché sur l’arbre, elles sont grattées et laissées durcir complètement sur une période de temps. 

Cette sève ou résine séchée ressemble à des pierres de forme irrégulière, brillantes et légèrement transparentes.

Plus la résine est grosse et légère, meilleure est la qualité. 

La résine d’encens la plus pure (et la plus chère) est presque blanche et provient du deuxième «saignement» de l’arbre uniquement dans les bonnes conditions météorologiques.

Dans le monde occidental, nous voyons généralement de l’encens de qualité inférieure, qui est doré ou ambre.

Quelques extraits d'encens

Que contient l'encens ?

Les monoterpènes et les sesquiterpènes – molécules biochimiques – sont les éléments les plus précieux de l’huile essentielles d’encens.

Les monoterpènes aident à prévenir et à décharger les toxines de votre foie et de vos reins.

Ils ont des propriétés antiseptiques, antibactériennes, stimulantes, analgésiques (faibles) et expectorantes.

Pendant ce temps, les sesquiterpènes peuvent dépasser la barrière hémato-encéphalique et simuler le système limbique de votre cerveau, ainsi que votre hypothalamus et les glandes pinéale et pituitaire.

Qu'est-ce que l'huile essentielle d'encens ?

L’huile essentielle est obtenue par distillation à la vapeur de la résine, ou «larmes» de l’arbre. 

Cela crée une huile très puissante et à l’odeur terreuse qui est généralement chère.

Cette huile essentielle peut être utilisée de manière aromatique et topique pour sa fragrance de baume terreux. 

L’industrie du parfum utilise également cette huile essentielle dans divers mélanges.

Il est important de noter qu’elle ne doit pas spécialement être ingérée car de grandes quantités peuvent être toxiques lorsqu’elles sont consommées en interne, bien que les utilisations topiques soient généralement considérées comme sûres.

L'histoire vénérable de l'encens

Les origines de l’encens en tant que marchandise de grande valeur remontent à 3 000 ans avant Jésus-Christ dans les régions du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord.

Son histoire est indissociable de ses racines anciennes et médiévales, notamment en ce qui concerne les rites religieux.

Les Babyloniens et les Assyriens appréciaient cette résine pour son arôme intense et sa fumée blanche lorsqu’elle était brûlée.

Les Égyptiens l’utilisaient dans les parfums, les pommades cicatrisantes, les insectifuges, les khôls et les techniques de momification.

Les usages bibliques

La Bible hébraïque mentionne que l’encens a été brûlé dans les temples, et nous savons qu’il était important dans les onctions funéraires (l’une des raisons pour lesquelles il a été donné à l’Enfant Jésus).

Vers 500 avant Jésus-Christ, cette résine prisée a fait son chemin en Chine, où les praticiens de la médecine orientale ont commencé à réaliser la valeur médicinale de l’encens dans l’augmentation de la circulation.

Certaines cultures de Boswellia ont pris racine dans le sud de la Chine mais ne sont jamais devenues une source principale.

Valeur à travers l'histoire

Au premier siècle, le commerce de l’encens avait rendu les régions arabes très riches. 

Le long et dangereux voyage sur la Route de la Soie nécessaire au commerce le rendait rare et très coûteux.

À l’époque de Jésus-Christ, il était vraiment plus précieux que l’or.

Bien qu’elle soit moins prisée en Occident que dans ses régions d’origine, son huile essentielle reste l’une des plus onéreuses des temps modernes.

La combustion de l’encens occupe encore aujourd’hui une place importante dans la liturgie catholique comme symbole pour les fêtes spéciales par exemple.

Les avantages de l'encens pour le bien-être

En plus de son arôme, qu’est-ce qui rend l’encens si séduisant ?

La portée des études est assez limitée, mais les experts holistiques revendiquent un certain nombre d’avantages pour le bien-être sur le témoignage de sa longue histoire.

L’encens semble avoir de puissantes propriétés qui :

  • soutiennent une fonction cellulaire saine
  • augmentent le flux sanguin et la circulation
  • réduisent l’inflammation
  • réduisent la décoloration et les imperfections de la peau
  • favorisent des sentiments de bien-être et de détente
  • favorisent le bien-être bucco-dentaire 
  • équilibrent les hormones
  • améliorent la mémoire
  • suppriment la prolifération des cellules cancéreuses

Soutien de la fonction cellulaire et de la circulation

Des sources affirment que l’encens a la capacité de pénétrer dans les cellules et de favoriser une régénération cellulaire saine. 

Il n’y a pas beaucoup d’études pour étayer cela, mais beaucoup de preuves anecdotiques de personnes qui ont utilisé l’huile essentielle par voie topique pour cette raison.

Réduction de l'inflammation et des douleurs articulaires

Des études récentes ont tenté de préciser la raison pour laquelle l’encens pourrait offrir ces avantages pour le bien-être.

Son agent actif puissant appelé acide boswellique peut être extrait de la résine par diverses méthodes.

L’acide boswellique est un composé terpénoïde qui imite l’action des anti-inflammatoires non stéroïdiens comme l’aspirine et l’ibuprofène.

Étant donné que l’inflammation est à l’origine de nombreuses maladies chroniques, l’action anti-inflammatoire de l’acide boswellique est prometteuse pour le traitement de maladies comme l’arthrite, l’asthme, la maladie de Crohn, le syndrome du côlon irritable et même les cancers de la vessie, du pancréas et de la peau. 

L’encens présente également un risque moindre d’effets secondaires désagréables ou dangereux par rapport aux anti-inflammatoires non stéroïdiens.

L'huile essentielle d'encens est anti-inflammatoire

Des avantages pour la peau

Les propriétés astringentes de l’encens en font un excellent choix pour les utilisations topiques. 

Les produits anti-âge utilisent l’huile essentielle pour les bienfaits de la peau.

Il peut également aider à accélérer la guérison des blessures mineures et des piqûres d’insectes.

De nombreuses femmes l’utilisent aussi dans des produits de beauté faits maison pour son parfum et pour réduire les cicatrices ou raffermir la peau.

Pour la relaxation et la détente

Bien que nous ne comprenions pas complètement pourquoi, cette huile essentielle semble favoriser la relaxation et le sommeil.

Cela est particulièrement pertinent avec le nombre croissant de troubles liés au stress du quotidien.

Pour la sphère bucco-dentaire

Les propriétés astringentes et antiseptiques de cette résine la rendent également bénéfique pour le bien-être bucco-dentaire.

La résine et l’huile essentielle peuvent être utilisées dans les recettes de dentifrice maison ou les recettes de bain de bouche pour une manière naturelle de réduire les mauvaises bactéries dans la cavité buccale notamment en cas de muguet buccal.

Les hormones et la mémoire

L’encens est également crédité pour aider à équilibrer les hormones et à améliorer la mémoire. 

Je n’ai pu trouver aucune étude étayant cette affirmation, mais il est également important de réaliser que les études sur les huiles essentielles sont coûteuses et difficiles à financer.

Il existe des preuves que les composés de la résine peuvent aider à équilibrer la production d’oestrogène. 

De nombreuses femmes l’utilisent par voie topique pour cette raison pour aider à réguler les cycles menstruels et à atténuer les symptômes pendant la ménopause. 

Une étude a révélé que les composés de l’encens réduisaient la formation de kystes et de tumeurs dans l’utérus après la ménopause.

L'encens peut-il accompagner le cancer ?

Enfin, les bienfaits anticancéreux sont l’allégation la plus connue attachée à cet arbre ancien.

La recherche a trouvé un effet protecteur contre certains types de cellules cancéreuses. 

Des recherches émergentes montrent même que l’encens peut arrêter la croissance des cellules cancéreuses et provoquer leur arrêt.

Des chercheurs de l’Université d’Oklahoma pensent qu’ils comprennent pourquoi.

Le cancer commence lorsque le code ADN dans le noyau de la cellule est corrompu. Il semble que l'encens ait une fonction de réinitialisation. Il peut indiquer à la cellule quel doit être le bon code ADN. L'encens sépare le «cerveau» de la cellule cancéreuse et ferme le noyau pour l'empêcher de reproduire des codes d'ADN corrompus.

Les chercheurs ont isolé 17 composés susceptibles de produire ces effets et, par conséquent, mènent actuellement d’autres études pour identifier lequel est responsable.

On prétend également que les bienfaits de l’encens sur la lutte contre le cancer pourraient être surestimés ou du moins largement mal compris.

Résultats des avantages de l'encens

Cet arbre ancien a une riche histoire d’utilisation depuis des milliers d’années. 

Des recherches récentes montrent qu’il peut également avoir de nombreux avantages dans les temps modernes.

Il y a encore beaucoup de choses que nous ne comprenons pas sur le fonctionnement des composés contenus dans l’encens. 

Beaucoup de recherches restent à faire avant de comprendre le rôle de cette substance prometteuse mais mystérieuse dans les traitements de médecine alternative.

La plupart des études existantes se concentrent sur les avantages d’une extraction spécifique, l’extrait de Boswellia serrata, qui est différent de l’huile essentielle.

Bien que quelques études affirment le contraire, il est possible que l’huile essentielle contienne beaucoup moins d’acide boswellique.

Recherches scientifiques sur l'huile essentielle d'encens

En bref

Bien sûr, je ne peux pas écrire un article sur les huiles essentielles sans rappeler qu’elles doivent être appliquées avec soin et prudence. 

Diluez toujours dans une huile végétale de support et appliquez uniquement par voie topique.

Je vous recommande l’huile végétale de macadamia qui est une très bonne conductrice des huiles essentielles sur la peau.

Il est également extrêmement important d’éviter l’utilisation de l’huile essentielle d’encens si vous êtes enceinte ou allaitante sans consulter d’abord votre médecin, et de ne pas diffuser autour des bébés et des jeunes enfants.

Veuillez enfin choisir une huile essentielle de qualité, 100% pure, naturelle et de préférence issue de l’agriculture biologique.

En effet l’absence de pesticides garantit une non altération des molécules biochimiques présentes dans l’huile.

Maxime Beune Naturopathie psychologie positive pleine conscience

Rédigé par Maxime Beune

CRÉATEUR DE MISTER NATURO

Rédigé par Maxime Beune

CRÉATEUR DE MISTER NATURO

Naturopathe passionné par la psychologie positive et la pleine conscience, blogueur reconnu, auteur, chroniqueur webzine/presse écrite, Maxime rêve de permettre aux gens de vivre plus consciemment de manière simple, amusante et significative !

Mes derniers articles Phyto-aromathérapie

Échinacée : votre alliée pour les infections et l’inflammation

Quelles sont les meilleures utilisations du millepertuis ?

Le Moringa : l’antioxydant idéal pour un automne en forme

Quels sont les avantages prouvés de l’huile de CBD ?

Quelles huiles essentielles pour les cicatrices ?

Pourquoi je bois régulièrement du thé vert ?

Les lecteurs ont aussi aimé

Développement de la compassion

Qu’est-ce que la compassion et comment la développer ?

Méditation de pleine conscience dans la nature

Pourquoi essayer la méditation de pleine conscience ?

Tenir vos résolutions du Nouvel An

10 conseils pour tenir vos résolutions cette année

Fleurs sèches d'échinacée

Échinacée : votre alliée pour les infections et l’inflammation

Femme qui pratique l'alimentation consciente

C’est quoi l’alimentation consciente ?

Douleur chronique musculaire

Qu’est-ce que la douleur chronique ?

Granules de propolis

Propolis : un produit de la ruche aux nombreuses vertus

Trouble affectif saisonnier

Trouble affectif saisonnier : 7 remèdes naturels qui aident

Alimentation émotionnelle liée au stress

Comment arrêter l’alimentation émotionnelle liée au stress ?

Régime soupe aux choux

Le régime soupe aux choux : ça marche vraiment ? C’est sain ?

Huile de millepertuis

Quelles sont les meilleures utilisations du millepertuis ?

Deux navets sur un set de table

Le navet : un bon légume pour l’immunité, l’intestin et plus