Le Moringa : l’antioxydant idéal pour un automne en forme

Moringa en poudre dans un bol
192 Partages

Avez-vous déjà entendu parler du Moringa ?

Bien que cette plante ait été découverte pour ses propriétés bénéfiques il y a des milliers d’années, ce n’est que récemment qu’elle est devenue l’un des suppléments les plus impressionnants sur le marché du bien-être holistique.

Le Moringa aurait le potentiel d’aider à inverser plusieurs problèmes environnementaux majeurs et de couvrir un grand nombre de besoins humains non satisfaits.

Quels sont ses bienfaits pour la santé ?

À ce jour, plus de 1 300 études, articles et rapports se sont concentrés sur les bienfaits du Moringa, constatant qu’il contient des composés particulièrement importants dans les régions du monde où les épidémies et les carences nutritionnelles sont courantes.

La recherche montre que presque toutes les parties du Moringa peuvent être utilisées d’une manière ou d’une autre, que ce soit pour faire un thé antioxydant puissant ou pour produire une substance huileuse qui lubrifie et nourrit la peau.

Le Moringa – moringa oleifera – est connu sous plus de 100 noms dans différentes langues à travers le monde. 

Cette espèce de plante tropicale facile à cultiver, originaire des montagnes himalayennes et de certaines parties de l’Inde et de l’Afrique, contient plus de 90 composés protecteurs, notamment des isothiocyanates, des flavonoïdes et des acides phénoliques.

On pense en fait qu’il y a au moins une douzaine de variétés différentes du Moringa, qui appartiennent à la famille des Moringaceae

Ce sont des plantes hautes et feuillues à croissance rapide qui produisent des fleurs ou des gousses.

Avant que les effets de la plante ne soient démontrés dans des études scientifiques, elle était largement utilisée dans les pratiques de la médecine traditionnelle comme la médecine ayurvédique pendant plus de 4000 ans.

Le Moringa a acquis la réputation de combattre l’inflammation et divers effets de la malnutrition ainsi que du vieillissement, ce qui lui a valu le surnom de « plante miracle ».

Branches et feuilles de Moringa
Photo prise par Getty Images Pro à partir de Canva

Les avantages du Moringa comprennent le traitement d’une grande variété de conditions, telles que :

  • maladies liées à l’inflammation
  • cancer
  • diabète
  • anémie
  • faible énergie et fatigue
  • arthrite et autres douleurs articulaires, telles que rhumatismes
  • allergies et asthme
  • constipation, douleurs à l’estomac et diarrhée
  • épilepsie
  • ulcères ou spasmes de l’estomac et de l’intestin
  • maux de tête chroniques
  • problèmes cardiaques, y compris l’hypertension artérielle
  • calculs rénaux
  • rétention d’eau
  • troubles thyroïdiens
  • faible libido
  • infections bactériennes, fongiques, virales et parasitaires

Les apports nutritionnels

Le Moringa est une plante unique car presque toutes ses parties – feuilles, graines, fleurs/gousses, tige et racines – peuvent être utilisées comme source de nutrition et d’autres propriétés médicinales.

L’utilisation médicinale la plus populaire de cette plante consiste à sécher et à broyer les feuilles, où se trouvent la plupart des antioxydants.

Des études ont révélé que la poudre de Moringa est chargée de composés phytochimiques, de protéines, de calcium, de bêta-carotène, de vitamine C et de potassium. 

Parce qu’il fournit une source concentrée de vitamine A, le Moringa est administré chaque année à des milliers d’enfants dans les pays du tiers monde souffrant d’une carence potentiellement mortelle, qui est liée à une fonction immunitaire altérée.

Sa consommation peut également améliorer l’apport d’oligo-éléments, d’acides aminés et de composés phénoliques. 

La plante contient une combinaison rare et unique de phytonutriments préventifs, notamment des flavonoïdes, des glucosides, des glucosinolates, de la zéatine, de la quercétine, du bêta-sitostérol, de l’acide caféoylquinique et du kaempférol.

Bol de Moringa en poudre
Photo prise par Getty Images Pro à partir de Canva

Outre les feuilles précieuses, les gousses du Moringa contiennent également des graines remplit d’une huile de type curatif.

L’huile de graines de Moringa peut être utilisée pour cuisiner ou être mise directement sur la surface du corps.

Selon Kuli Kuli, une organisation qui récolte du Moringa en Afrique, la plante contient :

  • deux fois la quantité de protéines du yaourt
  • quatre fois plus de vitamine A que les carottes
  • trois fois plus de potassium que les bananes
  • quatre fois plus de calcium que le lait de vache
  • sept fois plus de vitamine C que les oranges

Mon Top 7 des bienfaits du Moringa

Fournit des antioxydants et des composés anti-inflammatoires

Le moringa oleifera semble avoir des capacités similaires à celles de certains médicaments conventionnels, mais il ne présente pas le même niveau de risque d’effets secondaires.

Selon un rapport publié, il contient un mélange d’acides aminés essentiels  (les éléments constitutifs des protéines), de phytonutriments caroténoïdes (les mêmes types que ceux trouvés dans les plantes comme les carottes et les tomates), des antioxydants, comme la quercétine et des composés antibactériens naturels qui agissent de la même manière que de nombreux médicaments anti-inflammatoires.

Des études ont montré que ces composés sont protecteurs du cœur, stimulants circulatoires naturels et possèdent des effets antitumoraux, antiépileptiques, anti-ulcéreux, antispasmodiques, antihypertenseurs et antidiabétiques.

La poudre de Moringa est riche en plusieurs composés anti-âge puissants qui réduisent les effets des radicaux libres, du stress oxydatif et de l’inflammation. 

Ceux-ci sont associés à un risque réduit de maladies chroniques, telles que le cancer de l’estomac, du poumon ou du côlon, le diabète, l’hypertension et les troubles oculaires liés à l’âge.

Equilibre les hormones et ralentit les effets du vieillissement

Une étude publiée en 2014 a testé les effets du Moringa ainsi que des feuilles d’Amarante sur les niveaux d’inflammation et de stress oxydatif chez les femmes adultes ménopausées. 

Les chercheurs voulaient savoir si ces superaliments pouvaient aider à ralentir les effets du vieillissement en équilibrant naturellement les hormones.

Les niveaux de statut antioxydant, y compris le rétinol sérique, l’acide ascorbique sérique, la glutathion peroxydase, la superoxyde dismutase et le malondialdéhyde, ont été analysés avant et après la supplémentation, ainsi que les taux de glycémie à jeun et d’hémoglobine.

Les résultats ont montré que la supplémentation en Moringa et  Amarante provoquait des augmentations significatives du statut antioxydant ainsi qu’une diminution significative des marqueurs du stress oxydatif. 

Un meilleur contrôle de la glycémie à jeun et des augmentations positives de l’hémoglobine ont également été trouvés.

Le Moringa peut-il vous aider sexuellement ?

Il y a des preuves qu’il peut stimuler la libido et fonctionner comme un composé naturel de contrôle des naissances, selon certaines études animales.

Bien qu’il ait été historiquement utilisé comme aphrodisiaque naturel, il semble en fait aider à réduire les taux de conception. 

Cela dit, il peut stimuler le système immunitaire pendant la grossesse et également augmenter la production de lait maternel, selon certaines études.

Aide à améliorer le bien-être digestif

En raison de ses propriétés anti-inflammatoires, le Moringa a été utilisé dans d’anciens systèmes de médecine, tels que l’Ayurveda, pour prévenir ou traiter les ulcères d’estomac, les maladies du foie, les lésions rénales, les infections fongiques ou à levures comme le Candida albicans, les troubles digestifs et les infections .

Une utilisation courante de l’huile de Moringa pourrait être capable d’aider à combattre les calculs rénaux, les infections des voies urinaires, la constipation, la rétention d’eau et la diarrhée.

Equilibre les niveaux de sucre dans le sang, aide à lutter contre le diabète

Le Moringa contient un type d’acide appelé acide chlorogénique, qui aide à contrôler la glycémie et permet aux cellules d’absorber ou de libérer du glucose selon les besoins.

Cela lui confère des propriétés antidiabétiques et hormonales naturelles.

Outre l’acide chlorogénique, des composés appelés isothiocyanates présents dans la feuille de Moringa ont également été liés à une protection naturelle contre le diabète.

Une étude publiée a révélé que cette plante avait des effets positifs sur le contrôle de la glycémie et les niveaux d’insuline chez les patients diabétiques lorsqu’elle était consommée dans le cadre d’un repas riche en glucides.

Des études séparées ont démontré que les activités antidiabétiques de faibles doses de poudre de graines de Moringa (50 à 100 milligrammes par kilogramme de poids corporel) aident à augmenter le statut antioxydant et la production d’enzymes dans le foie, le pancréas et les reins des rats et à prévenir les dommages par rapport aux groupes témoins.

Des taux élevés d’immunoglobulines, de sucre dans le sang à jeun et d’hémoglobine glycosylée – trois marqueurs observés chez les diabétiques – se sont également avérés diminuer à la suite de l’administration de Moringa à des rats diabétiques.

Le Moringa peut-il vous aider à perdre du poids ?

Parce qu’il peut améliorer la sensibilité à l’insuline et l’équilibre hormonal, il peut offrir certains avantages à ceux qui suivent un plan de perte de poids.

Protège et nourrit la peau

Plusieurs utilisations populaires de l’huile de Moringa consistent à aider à retenir l’humidité de la peau, à accélérer la cicatrisation des plaies et à apaiser la peau sèche ou brûlée.

Le Moringa contient des composés naturels antibactériens, antifongiques et antiviraux qui protègent la peau de diverses formes d’infections. 

Certaines des façons courantes de l’utiliser sur la peau comprennent la réduction du pied d’athlète, l’élimination des odeurs, la réduction de l’inflammation associée aux poussées d’acné, le traitement des poches d’infection ou des abcès, l’élimination des pellicules, la lutte contre les maladies des gencives et l’aide à guérir les morsures, brûlures, verrues virales et plaies.

L’huile est appliquée directement sur la peau en tant qu’agent desséchant et astringent utilisé pour tuer les bactéries, mais en même temps, lorsqu’elle est utilisée régulièrement, elle est connue pour agir comme un lubrifiant et hydrater la peau en restaurant sa barrière d’hydratation naturelle. 

C’est un ingrédient couramment utilisé dans la fabrication des aliments et les parfums, car il empêche la détérioration en tuant les bactéries.

Aide à stabiliser votre humeur et protège le bien-être cérébral

En tant qu’aliment riche en protéines et riche en acide aminé tryptophane, le Moringa soutient les fonctions des neurotransmetteurs, y compris celles qui produisent la sérotonine, l’hormone du bonheur.

Il est également riche en antioxydants et en composés qui peuvent améliorer la santé de la thyroïde, ce qui le rend bénéfique pour maintenir des niveaux d’énergie élevés et lutter contre la fatigue, la dépression, la faible libido, les sautes d’humeur et l’insomnie.

Photo prise par Getty Images Pro à partir de Canva

Bon pour l'environnement

Une caractéristique remarquable du Moringa est qu’il est capable de pousser dans des sols appauvris ou secs où de nombreux autres types de plantes ou d’arbres bénéfiques ne peuvent pas survivre.

C’est précisément pourquoi certaines populations sous-alimentées vivant dans des pays du tiers monde, comme la Somalie ou l’Inde, en ont profité en période de famine.

En plus de fournir des nutriments importants, il est utilisé pour aider à restaurer un sol fertile, aider aux efforts de restauration des forêts et filtrer l’eau.

Une utilisation intéressante des graines est la purification de l’eau. 

La combinaison du Moringa avec de l’eau aide les impuretés à s’accrocher aux graines afin qu’elles puissent être éliminées, laissant derrière elles une eau de meilleure qualité qui contient moins de toxines.

Le sel semble également se lier au Moringa, ce qui est bénéfique pour la production d’eau au goût frais.

Certaines études ont montré que 0,2 gramme de graines de Moringa moulues peut transformer un litre d’eau contaminée en eau potable. 

Cela est dû aux actions coagulantes de certains ingrédients de la plante qui absorbent les bactéries.

Les risques et effets secondaires

Quels sont les effets secondaires de la prise de Moringa ?

Parce qu’il est complètement naturel et sans additifs chimiques, lorsqu’il est pris par voie orale ou utilisé sur la peau, il semble être très bien toléré.

Les effets secondaires du Moringa sont toujours possibles et peuvent inclure :

  • baisse de la pression artérielle
  • rythme cardiaque ralenti
  • contractions utérines
  • mutations cellulaires lorsque de grandes quantités de graines sont consommées
  • interférence avec la fertilité

Les feuilles, les fruits, l’huile et les graines du Moringa sont consommés en toute sécurité depuis des siècles, mais aujourd’hui, il existe différentes formes de suppléments ou d’extraits vendus, il est donc important d’acheter le type le plus pur que vous puissiez trouver et de lire attentivement les étiquettes des ingrédients.

Pendant la grossesse ou l’allaitement, il est préférable d’éviter l’extrait de Moringa, la racine ou les doses élevées de suppléments car il n’y a pas assez de recherches pour montrer qu’il est sans danger.

Il est possible que les produits chimiques contenus dans la racine, l’écorce et les fleurs de la plante entraînent des contractions de l’utérus, ce qui peut entraîner des complications pendant la grossesse.

Comment utiliser le Moringa ?

Comme vous pouvez probablement le constater maintenant, cette plante peut être utilisée de nombreuses manières différentes afin d’utiliser tous ses avantages disponibles.

En raison du long temps de transport nécessaire pour expédier le Moringa depuis certaines régions d’Afrique ou d’Asie où il est cultivé, il est généralement vendu sous forme de poudre ou de capsule, ce qui prolonge sa durée de conservation.

Une caractéristique intéressante du Moringa ?

On dit qu’il a le goût d’un mélange de raifort et d’asperges. 

Il n’a peut-être pas la saveur la plus attrayante, mais c’est un complément avec l’une des sources les plus riches en nutriments vitaux au monde.

Verre de Moringa en poudre
Photo prise par Getty Images à partir de Canva

Recommandations posologiques

Il n’y a pas de dose recommandée ou requise de Moringa pour le moment, car il ne s’agit que d’un supplément à base de plantes et non d’un nutriment essentiel.

Cela dit, il existe des preuves que la dose optimale pour les humains a été calculée à 29 milligrammes par kilogramme de poids corporel.

Il est recommandé de commencer par prendre une demi-cuillère à café de Moringa séché par voie orale par jour pendant trois à cinq jours, en augmentant lentement votre consommation pendant deux semaines à mesure que vous vous acclimaterez à ses effets.

La plupart des gens choisissent de prendre du Moringa quelques jours par mois, car il peut provoquer des effets laxatifs et des maux d’estomac en cas de surutilisation.

En bref

Les bienfaits du Moringa pour la santé comprennent :

  • fourniture d’antioxydants et de composés anti-inflammatoires
  • équilibre des hormones et ralentissement des effets du vieillissement
  • amélioration de la santé digestive
  • équilibre de la glycémie et lutte contre le diabète
  • protection et la nutrition de la peau
  • aide à stabiliser l’humeur et à protéger la santé du cerveau.

On pense en fait qu’il existe au moins une douzaine de variétés différentes de cette plante, mais une, le moringa oleifera est de loin la plus utilisée.

Le plus souvent, les suppléments sont fabriqués à partir de feuilles de Moringa séchées qui forment une poudre. D’autres formes incluent le thé et l’huile.

C’est une excellente source de nutriments, notamment des antioxydants, de la vitamine C, de la vitamine A, du potassium, du calcium et même des acides aminés.

Candid'Oust !

Bannissez le Candida albicans pour de bon | Programme 100% en ligne

Digest'Coaching Mister Naturo
Digest'Coaching

Accompagner l'intestin avec la Naturopathie | Suivi individualisé

192 Partages
Maxime Beune, naturopathe et créateur de Mister Naturo

Rédigé par Maxime Beune

créateur de Mister Naturo
Naturopathe spécialisé dans les problématiques digestives de type hyperperméabilité, syndrome de l'intestin irritable, SIBO, MICI, RGO et prolifération de Candida albicans, auteur aux éditions Jouvence, chroniqueur webzine et conférencier, Maxime vous dévoile ses petits secrets de bien-être au naturel dans la joie et la bonne humeur.

Laisser un commentaire

En envoyant votre message, vous consentez à ce que Maxime Beune, en sa qualité de responsable de traitement, collecte vos données afin de pouvoir afficher et répondre à votre commentaire. Pour faire valoir votre droit d'accès, de rectification, d'opposition ou d'effacement, consultez la politique de gestion et d'utilisation des données personnelles.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.