Comment gérer l’endométriose naturellement ?

Vous aimez cet article, partagez

Facebook
Twitter
Facebook
Twitter

L’endométriose est une affection douloureuse dans laquelle un tissu similaire au tissu qui tapisse l’utérus se développe à l’extérieur de ce dernier sur des organes tels que les ovaires, les trompes de Fallope et l’intestin. Les femmes atteintes d’endométriose ont tendance à avoir des règles douloureuses et abondantes et une gamme d’autres symptômes inconfortables lorsqu’elles ont leurs règles. Apprenez à gérer l’endométriose naturellement pour bannir les règles douloureuses et améliorer la fertilité.

Sommaire

Qu'est-ce qui cause l'endométriose ?

Comme pour de nombreuses affections hormonales, la cause exacte de l’endométriose est inconnue. Cependant, plusieurs facteurs sont impliqués dans cette affection douloureuse.

Une menstruation rétrograde qui se produit lorsque le sang menstruel contenant des cellules endométriales reflue à travers les trompes de Fallope dans la région pelvienne au lieu de sortir par le vagin. 

On pense que les cellules endométriales adhèrent aux surfaces du bassin où elles se développent et s’épaississent pendant le cycle menstruel. Pendant les règles, lorsque l’endomètre se détache, les cellules endométriales déplacées dans la cavité pelvienne se détachent et saignent également, provoquant beaucoup d’inconfort et de douleur.

Les cicatrices chirurgicales, comme après une césarienne ou une hystérectomie, sont connues pour entraîner une fuite de sang menstruel dans la cavité pelvienne.

La transformation cellulaire lorsque les cellules embryonnaires et les cellules péritonéales se transforment en cellules de type endométrial en raison d’une influence hormonale.

Les troubles du système immunitaire où le corps n’est pas en mesure de reconnaître et de détruire les tissus de type endométrial qui se développent au mauvais endroit.

Les symptômes de l'endométriose

  • Périodes douloureuses,  y compris crampes et douleurs abdominales avant et pendant les menstruations. Les douleurs lombaires sont également fréquentes.
  • Règles abondantes et saignements entre les règles.
  • Rapports sexuels douloureux, pendant ou après.
  • Selles variables : diarrhée et constipation, nausées et fatigue.
  • Selles douloureuses et douleur en urinant : cela se produit lorsque le tissu de type endométrial se fixe à l’intestin et à la vessie.
Femme atteinte d'endométriose

Les complications de l'endométriose

La principale complication associée à l’endométriose est l’altération de la fertilité. Cela est souvent dû à :

  • L’obstruction des trompes de Fallope quand du tissu de type endométrial se fixe aux trompes de Fallope, il peut empêcher les spermatozoïdes de féconder l’ovule.
  • L’inflammation, lésion ou cicatrisation des organes de la région pelvienne.
  • Les hormones déséquilibrées en raison d’un excès d’œstrogène.
  • L’altération de la qualité des ovules qui affecte l’implantation.

 

Des douleurs pelviennes chroniques et une distorsion du bassin peuvent également survenir dans l’endométriose en raison d’adhérences et de cicatrices.

Les femmes atteintes d’endométriose courent un risque légèrement accru de cancer de l’ovaire qui est associé à des niveaux plus élevés d’œstrogène dans le corps.

Gérer l'endométriose naturellement

Alimentation

Évitez la caféine, l’alcool, le sucre, les glucides raffinés (pain, céréales, pizza, pâtes, pâtisseries, gâteaux), les aliments transformés, les gras trans (margarine, huiles végétales, produits de boulangerie) et les aliments frits, car ces aliments et boissons provoquent de l’acidité et inflammation dans le corps. 

L’endométriose est une maladie inflammatoire chronique, donc la consommation d’aliments ou de boissons inflammatoires ne fait qu’ajouter de l’huile sur le feu. Le sucre déprime également le système immunitaire.

Consommez un régime anti-inflammatoire et riche en antioxydants pour soutenir votre corps en réduisant l’excès d’inflammation et en minimisant les dommages causés par les radicaux libres. 

La recherche suggère que les femmes atteintes d’endométriose ont tendance à avoir un statut antioxydant inférieur et que l’augmentation des antioxydants peut réduire la douleur pelvienne et les marqueurs inflammatoires.

Mangez beaucoup de légumes et de fruits biologiques qui contiennent une abondance d’antioxydants, notamment de la vitamine A (carottes, brocolis, blettes, courges) et de la vitamine C (kiwis, agrumes, chou, myrtilles, chou-fleur).

Les noix et les graines sont riches en vitamine E qui est un autre antioxydant important (graines de tournesol, arachides crues, amandes, huile de germe de blé).

Augmentez vos acides gras oméga-3 (graines de lin, huile de lin, noix, graines de chia) qui sont essentiels pour réduire l’inflammation et la douleur dans le corps. Les oméga-3 modifient la production de prostaglandines qui sont des hormones favorisant la douleur.

Mangez plus de fibres, y compris des légumes, des grains entiers (avoine, riz brun, millet), des lentilles, des haricots et des graines de chia, car cela favorise l’excrétion de l’excès d’œstrogène par l’intestin.

Phytothérapie

Les plantes telles que l’alchémille, le calendula, le shatavari et l’igname sauvage sont indiquées dans l’endométriose en raison de leur capacité à :

  • Réduire l’inflammation et les saignements menstruels excessifs
  • Réguler le cycle menstruel
  • Nettoyer et éliminer les déchets de l’utérus
  • Soulager les crampes et les spasmes utérins
  • Tonifier l’utérus

 

La phytothérapie peut être prise sous forme de teinture liquide, de capsule ou de comprimé.

Autres nutriments et conseils

Le magnésium est un relaxant musculaire et peut aider à réduire les crampes menstruelles et la douleur associées à l’endométriose. Les aliments riches en magnésium comprennent les avocats, les légumes-feuilles (chou frisé, épinards), les graines de chia, les graines de citrouille, les haricots noirs, les lentilles, les pois chiches, les amandes et les noix de cajou. Une supplémentation peut être nécessaire pour une dose plus élevée de magnésium.

Vérifiez votre taux de vitamine D et complétez-le si nécessaire. La vitamine D joue un rôle clé dans la régulation du système immunitaire, le contrôle de l’inflammation et la reconnaissance des cellules anormales telles que les cellules endométriales parasites.

Évitez d’utiliser des tampons et utilisez plutôt des serviettes hygiéniques. Les tampons ont été liés à l’augmentation des menstruations rétrogrades. 
 
N’utilisez que des produits hygiéniques en coton biologique exempts de produits chimiques, d’agents de blanchiment, de colorants et de parfums. 
 
L’exercice régulier peut aider à réduire les niveaux d’œstrogènes et à améliorer la mobilité des muscles du plancher pelvien qui sont souvent hyperactifs chez les personnes atteintes d’endométriose.
 

L’acupuncture et le yoga sont également des solutions très efficaces pour les femmes atteintes d’endométriose, en particulier pour soulager la douleur et rétablir l’équilibre du corps.

En complément de cet article je vous invite à écouter l’épisode 2 « Naturo VS Endo : 1-0 » du Podcast « Hey Naturo ! ».

Maxime Beune Naturopathie psychologie positive pleine conscience

Rédigé par Maxime Beune

CRÉATEUR DE MISTER NATURO

Rédigé par Maxime Beune

CRÉATEUR DE MISTER NATURO

Naturopathe passionné par la psychologie positive et la pleine conscience, blogueur reconnu, auteur, chroniqueur webzine/presse écrite, Maxime rêve de permettre aux gens de vivre plus consciemment de manière simple, amusante et significative !

Mes derniers articles Approches complémentaires

Vitamines et suppléments pour la peau : lesquels choisir ?

Quelle quantité de vitamine D dois-je prendre ?

Qu’est-ce que la dopamine ?

Comment stimuler facilement votre nerf vague ?

Comment prévenir les allergies saisonnières ?

SCI : comment garder le côlon irritable sous contrôle ?

Les lecteurs ont aussi aimé

Les bienfaits de l'huile essentielle de pamplemousse

11 bienfaits de l’huile essentielle de pamplemousse

Thé de fleur de pois papillon

Les bienfaits de la fleur de pois papillon

Démaquillant naturel fait maison

Démaquillant naturel fait maison

Bienfaits de la racine de maca

Quels sont les bienfaits de la racine de maca ?

Meilleures vitamines pour les femmes

Quelles sont les meilleures vitamines pour les femmes ?

Vitamines et suppléments pour la peau

Vitamines et suppléments pour la peau : lesquels choisir ?

Régime au vinaigre de cidre de pomme

Le régime au vinaigre de cidre de pomme : mythe ou réalité ?

Quantité de vitamine D

Quelle quantité de vitamine D dois-je prendre ?

Bouquet de rhodiola

Rhodiola : 5 avantages pour la dépression et plus encore

Soulagement naturel des coups de soleil

Comment soulager les coups de soleil naturellement ?

Alimentation pour augmenter la dopamine

Qu’est-ce que la dopamine ?

Trois pots de Kombucha

Quels sont les bienfaits du Kombucha ?