Comment faire un savon à mains désinfectant et naturel ?

Savon à mains désinfectant et naturel
209 Partages

Rédigé par Maxime Beune, naturopathe dans le Gers

Comme de très nombreuses personnes, vous avez commencé à fabriquer votre propre savon à mains désinfectant assez tôt dans votre passage à un mode de vie plus naturel.

Avec des préoccupations concernant les ingrédients antibactériens chimiques dans de nombreux savons pour les mains, vous aviez besoin d’une option saine et économe.

Heureusement, il existe une option naturelle, faite maison et incroyablement simple qui fonctionne aussi bien et ne coûte pas plus chère que les  versions vendues dans le commerce.

Il vous suffit de garder quelques ingrédients simples à portée de main pour n’avoir jamais à acheter de savon pour les mains ou à vous soucier d’en manquer…

Sans plus tarder Mister Naturo vous dévoile sa recette de savon à mains 100% naturelle et désinfectante, utile malheureusement en cette période de crise sanitaire.

Tu vas voir mon p’tit Covid !

Avant de commencer, vous aurez besoin d’un contenant de savon liquide pour les mains muni d’une pompe.

Si vous n’en avez pas vous pouvez tout à fait réutiliser un ancien contenant que vous aurez au préalable bien lavé et bien rincé.

Autrement et on ne vous en voudra pas en ces temps troublés, une petite bouteille d’eau minérale fera l’affaire par exemple.

La liste des ingrédients (bio c'est mieux !)

  • 340 ml d’eau du robinet (une eau distillée ou bouillie est aussi possible à condition d’utiliser rapidement le savon) ;
  • 30 ml de savon noir, de savon d’Alep, de savon de Marseille ou de base lavante neutre (pour le savon d’Alep je vous recommande de lire l’excellent article de Dimension Flo au sujet de la marque Alepia) ;
  • 1 cuillère à café d’huile végétale au choix pour l’aspect douceur et hydratation sur votre peau : amande douce, olive, argan, jojoba, camélia ou noyaux d’abricot ;
  • 6 à 8 gouttes d’une huile essentielle au choix pour l’action antiseptique, bactéricide et désinfectante : tea tree (melaleuca alternifolia), lavande vraie (lavandula verum), niaouli (melaleuca quinquenervia) ou  eucalyptus globuleux (eucalyptus globulus).

Concernant les huiles essentielles vous pouvez les mélanger mais pas plus de deux et chacune à parts égales en respectant le dosage de base conseillé.

Et puisque vous me connaissez bien, vous savez que je ne vous laisserai jamais sans vous expliquer leurs contre-indications que vous pouvez retrouver en suivant 🙂

D’ailleurs à ce titre je vous invite à lire mon article complet « les huiles essentielles sont-elles dangereuses ? » paru le 9 mars 2020 en cliquant ici.

La préparation

  • Remplissez d’eau le contenant ;
  • Ajoutez le savon liquide ;
  • Versez l’huile végétale et les huiles essentielles ;
  • Fermez bien le contenant et mélangez doucement pendant 2 à 3 minutes (surtout pour bien diluer les huiles essentielles, c’est important !) ;
  • Utilisez ce savon à mains comme n’importe quel savon moussant ordinaire.

REMARQUE

N’ajoutez pas le savon liquide en premier ou bien cela créera des bulles lorsque l’eau sera versée.

Zoom sur les huiles essentielles citées

Bien que naturelles les huiles essentielles ne sont pas pour autant inoffensives.

En cas de doute ou de renseignements complémentaires à leur sujet, je vous invite à me contacter en m’envoyant un commentaire via le formulaire disponible en fin d’article.

N’oubliez pas que l’aromathérapie ne doit en aucun cas se substituer à toute consultation chez votre médecin et que je ne saurais être tenu pour responsable en cas de mauvaise utilisation ou interprétation de la recette proposée surtout pour :

  • les femmes enceintes/allaitantes ;
  • les bébés et les jeunes enfants ;
  • les personnes au terrain allergique avéré ;
  • les personnes fragiles neurologiquement (personnes âgées, maladie d’Alzheimer, maladie de Parkinson, épilepsie) et les asthmatiques.
Les huiles essentielles dans un savon à mains
Photo prise par monicore à partir de Pixabay

Détails des contre-indications et précautions d'emploi

  • Tea tree (melaleuca alternifolia) : interdit chez l’enfant de moins 7 ans ; à utiliser avec précaution chez les personnes à la peau sensible (risque d’irritations cutanées à l’état pur) ;
  • Lavande vraie (lavandula verum) : interdit chez l’enfant de moins de 7 ans ; une réaction allergique n’est pas à écarter chez les personnes à la peau sensible ;
  • Niaouli (melaleuca quinquenervia) : interdit chez l’enfant de moins 7 ans ; à utiliser avec précaution chez les personnes à la peau sensible (risque d’irritations cutanées à l’état pur) ; l’huile essentielle de niaouli provenant de Nouvelle-Calédonie contient une concentration importante de sesquiterpénols interdite chez les personnes souffrant d’un cancer oestrogéno-dépendant ; 
  • Eucalyptus globuleux (eucalyptus globulus) : interdit chez l’enfant de moins de 7 ans, la femme enceinte ou allaitante et les personnes épileptiques à fortes doses.
Maxime Beune, naturopathe et créateur de Mister Naturo

Rédigé par Maxime Beune

créateur de Mister Naturo
Naturopathe spécialisé dans l'accompagnement et la prévention du candida albicans ainsi que la candidose systémique, chroniqueur webzine et conférencier, Maxime partage son expertise en naturopathie avec joie et plaisir pour vous guider vers le bien-être.
209 Partages

Laisser un commentaire

En envoyant votre message, vous consentez à ce que Maxime Beune, en sa qualité de responsable de traitement, collecte vos données afin de pouvoir afficher et répondre à votre commentaire. Pour faire valoir votre droit d'accès, de rectification, d'opposition ou d'effacement, consultez la politique de gestion et d'utilisation des données personnelles.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.